Dana 2

Publié le par Rico

Aujourd'hui, je pars dans la vallée. La pente est raide, les cailloux roulent sous les chaussures. Quelques Bédouins et leurs chèvres me regarde descendre d'un air amusé. Arrivée en bas, je profite de la vue. De chaque côté les montagnes, et, en face de moi, la vallée qui s'étend loin devant.

 

En route, je croise un agame bleu qui parfait son bronzage sur un gros rocher  (pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un agame, Un agame est une sorte de lézard, qui, comme le caméléon, peut changer de couleur et passer du vert foncé au rouge brique...), ensuite un lézard qui sommeille à l'abri du soleil. J'ai beau regarder autour de moi, personne à l'horizon. Je quitte le sentier principal afin de m'aventurer à mi-hauteur de la montagne.

 

Plus j'avance, plus je suis haut, plus le sentier se rétrécie, est caillouteux et se rapproche du précipice. Je vois des traces de chèvres, des espèces de griffes d'ours... Parfois, je teste l'écho qui me répond par sept fois. Après avoir gueulé comme un malade dans le vide, une voix me répond. J'essaye de la localiser, sans résultat. Je continue ma 'route', en continuant à 'converser' avec mon ami invisible, jusqu' à ce que j'apercoive deux gars en bas de la montagne, qui marchent vers ma direction. le problème c'est qu'il y a le précipice entre nous et aucun chemin pour descendre.

 

DSC02606

DSC02616

DSC02617

DSC02624

DSC02625

DSC02638

DSC02639

 


Un peu plus loin,  je les vois juste en dessous de moi, le précipice n'est plus très vertical. Je rejoins enfin mes nouveaux amis, Mussa et Ahmed, deux Bédouins. Equipés de simples tongs, ils dévalent la pente (mode freeride), sautent comme des biquettes. J'ai bien du mal à les suivre. Parfois ils se plantent mais se récupère in-extremis tel une biquette qui ferait un simple axel !  On boit le thé au frais, à l'abri du soleil. Je partage mon miel et me font gouter leur pain (trop bon !). Ils me montrent comment imiter des traces de pieds et des traces de chèvres. M'apprennent à appeller les chèvres, et me montrent comment ils roulent leur clopes avec du papier bourrave.

 
Après une bonne pause, je repars. Je traverse un petit oasis, croise deux ânes aux pattes avant attachées et deux polonais, les seuls touristes que j'aurai croisé dans la journée.

 

 

DSC02662

DSC02677

DSC02666

DSC02670

DSC02678

DSC02681

 

 

 


 

 

 

 

DSC02690

DSC02688

DSC02694

DSC02701

DSC02702

DSC02727

DSC02721

Publié dans Jordanie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Pas très fréquenté l'endroit ?


Répondre
A

Un agame !!! tu vois quand tu veux !! MERCI INTERNET !!! KENAVO


Répondre