Uvita

Publié le par Rico

Encore une nuit agitée....

 

A deux heures du matin, une sonnerie se met en route et sonne toutes les 5 minutes. Pendant un moment, on se met en quête du pourquoi du comment sans rien y comprendre. Finalement, on trouve d'où vient la sonnerie : c'est un portable qui est posé juste au dessus de nous, sur le plancher de nos amis Canadiens. Couchés un peu fracas, ils n'entendent rien du tout. Bibi rentre dans leur chambre et règle le problème !

 

A 4 heures du mat, rebelotte: cette fois-ci c'est la montre de Bibi qui sonne. En cherchant l'heure du précédent réveil, j'ai fait une mauvaise manip qui a mis le compte à rebours de 2h en route. S'en est trop pour Bibi : il décide de prendre le bus de 5h30 pour Uvita...

 

Moi je me réveille vers 6h et part surfer pour quelques heures, histoire de profiter du soleil !

 

P1050571P1050576

                                               ---------------------------------------------------------------------

 

Pour rejoindre Bibi j'ai un petit problème : il n'y a qu'un bus qui part à 12h30, sauf que le trajet dure 3h et que ma correspondance est  à 14h30....il est 9h30, je décide de partir en stop...

 

Au bout d'une heure de marche sous le cagnard avec mon grand sac à dos, et sans avoir croisé aucune voiture qui va dans mon sens,  je me dis que j'aurai peut être dû suivre Bibi. Je transpire comme une vache espagnole, les gens que je croise se demandent ce que je fais là....pas gagné de dormir à Uvita ce soir !

 

Finalement un architecte Costa Ricain me prend dans son 4x4 et me dépose à Conte, 18km plus loin... Pas de bus en vue, pas beaucoup de voitures non plus, je me remets en route. Au bout d'une demi heure, un jeune couple accepte de me faire monter à bord de leur voiture bien pourrie (Aier Hunday !), et me déposent á la frontière, quelques 40 km plus loin. Il est 13h, ca commence à être bon. Au terminal, un bus part immédiatement pour Neilly, où j'attends 1h ma correspondance pour Uvita. J'arrive à Uvita à l'heure de l'apéro. Bibi m'a préparé un bon repas : COOL, vive le stop !

 

L'AJ est sympa, on y retrouve une Australienne croisée à Boquete, et un mec qui Lili a croisé à Dominical : encore une fois le monde est petit.

 

Bibi me retire une épine du pied qui ressemble étrangement à celles de la jungle de Bocas. Au bout de 10 jours, il nous reste toujours des traces de notre petite rando dans la jungle : truc de ouf !

 

                                             -------------------------------------------------------------------------

 

Après une bonne nuit de sommeil, on part au parc national situé tout près. Au début du sentier on croise des iguanes avant d'arriver sur la plage. En fait le parc national est surtout connu pour le passages de nombreuses baleines au large. Au niveau sentier, c'est un peu nul, on part se baigner sous l'oeil attentif de pélicans (jusqu'à 40 bestiaux par groupe), qui survolent la plage. L'eau n'est pas très claire, amis on observe tout de même pas mal de poissons et des étoiles de mer géantes.

 

SAM 0949

P1050580

P1050585

P1050589

P1050590

P1050601

P1050603

P1050605

 

En sortant de l'eau Bibi tire une épine géante de son tibia...

 

P1050596

 

Après avoir visité le côté Nord de la plage, on traverse le rio pour aller explorer le côté Sud. On se ballade sur un sentier cernés de cocotiers. la plage est quasiment déserte, à part deux grosses allemandes qu'on n'ose approcher. On part se baigner dans les vagues, laissant nos sacs à dos sur la plage, sans surveillance.....

 

P1050606

 

A notre retour le sac de Bibi n'est plus là et il y a de bonnes traces de pas à côté de mon sac. Le voleur a dû essayer de prendre mon sac mais comme il était attaché à un arbre, il s'est enfui qu'avec la moitié du butin !

 

Bibi se retrouve donc pieds nus, sans tee-shirt, ni lunettes de soleil, et encore moins d'appareil photo....Dans le malheur il a quand même un peu de chance, on avait transféré toutes ses photos la veille et il avait oublié son masque à l'hôtel !

Publié dans Costa Rica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> pour BIBI:t'as une grosse épine! et pis c'est dommage que quelqu'un t'as volé ton sac à dos!<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> tu nous manques beaucoup.il est beau ton iguane. au revoir parrain ! NOE<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Si tu aimes les iguanes, je te promet de te montrer une video d'iguane !!!!<br /> <br /> <br /> Trop fort hein ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Gros bisous, toi aussi tu me manque !<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> y'a des bières aussi rue theodore botrel!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Eh Bibi, à quand ta tournée de conférences sur cette escapade ? Une bière est au frigo<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> ca sent le roussi, le retour se rapproche, je profite des derniers jours ... sans sac !<br /> biz a tous<br /> <br /> <br />
Répondre