Sigirya

Publié le par Rico

Sigiriya est connue pour son rocher de 370 m de haut abritant les ruines d'un ancien palais, ou d'un ancien monastère selon qui vous le dira ! Ce qui est sûr, c'est que pour y accéder il faut grimper plus d'un milliers de marches sous la chaleur. Ajouter a ça des familles Sri Lankaises qui flippent du vide et cela fait une demi journée de visite. En bas du rocher, on peut voir les ruines des jardins et d'anciens bassins.

 

DSC00759

DSC00763

DSC00765

DSC00849

DSC00844

DSC00857

DSC00863

 

En montant, on accède à plusieurs anciennes caves de méditation qui étaient autrefois peintes. A la moitié de l'ascension, on découvre une cqvité qui abrite des fresques d'apsaras aux gros nénés (nymphes célestes) ou concubines du roi aux gros nénés (c'est selon). En haut du rocher, à part les ruines (qui sont en ruines), on a une vue de dingue sur les environs : des montagnes par-ci, des lacs par-là, des jardins en bas, plus loin un grand Bouddha, et, de l'autre côté, le Pidu Rangala, notre prochaine destination.

 

DSC00838

DSC00840

DSC00842

DSC00841

DSC00839

DSC00843

DSC00872

DSC00870

DSC00876

DSC00878

DSC00890

DSC00900

DSC00932

DSC00920

DSC00927

DSC00943

DSC00937

DSC00967

DSC00968

DSC00949

 

Sur la route du Pidu Rangala (je suis pas sûr de l'orthographe), on croise des maribous et un énormes varans. Il est même possible de croiser des éléphants sauvages le soir (plutôt dangereux...).


En bas du mont, il y a un vieux temple, en fait, une ancienne caverne peinte. La facade intérieure du temple présente des sculptures et surtout une belles fresques de femmes, non pas à gros nénés, mais à nénés géants ! La caverne renferme Buddha debout, couché, assis peints et Vishnu le Dieux Schtroumph (pas de photo car il se cache toujours derrière un rideau bleu). Selon les régions, les Bouddhistes vouent culte à certaines divinités Hindou.


On grimpe le mont jusqu'a un ancien Bouddha couché, au pied du rocher. En chemin, on croise quelques pelerins étonnés de voir des touristes dans le coin. Le rocher est brut, dépourvu de toutes ruines; juste un peu de végétation pousse ici et là.

 

La vue à 360° sur les environs et sur le rocher de Siguirya est juste énorme ! L'atmosphère qui règne ici est indescriptible, le temps n'a plus de sens, sûr que les bonzes quittaient parfois leurs chambres de méditation (situées juste à côté du Bouddha) pour méditer ici !

 

 

DSC00772

DSC00777

DSC00780

DSC00788

DSC00787

DSC00783

DSC00791

DSC01005

DSC01001

DSC01033

DSC01020

DSC01021

DSC01034

DSC01036

DSC01037

DSC01045

 

Le soir, en revenant du lac où les habitants prennent leurs bains, on se fait inviter à prendre le thé par une famille du coin. Assis sur la canapé (encore recouvert de plastique), on déguste nos gateaux coco sous les yeux curieux de la dizaine de personnes qui sont massées devant nous...

 

DSC01052

DSC01053

DSC01062

Publié dans Sri Lanka

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

"strabisme " qu'il voulait dire !


Répondre
R


on avait bien compris !


 



C

Ah t'aimes bien ça les gros nichons vieux cochon !! Les représentations de femmes sont MAGNIFIQUES surtout les 6 premières avec mention pour la 6 ème ( il y aurait-il un problème de stabismes ches
les Srilankaises ? )
Et pas de photos de bouffes ? Comme c'est bizzard !

bien l'bonjour à madame

KENAVO


Répondre
R


lol



D

je parirais pas pour un monastère vu les moinesses ...


Répondre
R


il faut dire que le bouddhisme est bien different du christianisme, enfin surtout avant, beaucoup d'ancienne representation sont comment dire...assez realistes