Phnom Penh

Publié le par Rico

A Phom Penh, on se fait héler par les chauffeurs de tuk tuk et de motodop à tout bout de champs. La négociation pour faire les trajets est toujours la même, les chauffeurs me demandent deux dollars et au final je n'en paye qu'un. Heureusement parce que vu le nombre de tuk tuk qu'on prend en une journée ça reviendrai cher...

Ce qui est frappant la première fois, c'est le nombre de temples disséminés un peu partout dans la ville. On en visite queluqes uns, puis un marché qui est rempli a moitié par des salons où pieds, mains, visage et cheveux se refont une beauté.

Au milieu de la ville, il y a un grand rond point où se trouve un temple. La spécificité de ce rond point est qu'on peut en faire le tour (pour l'instant rien de bien excitant) en éléphant !

On visite le musée de la ville. Le musée est rempli de statues des divinites hindouistes et bouddhites. On y comprend pas grand chose, vivement qu'on visite Angkor.



 

 

 P1080985P1080990P1090002P1090007P1090009

 

 P1090030

P1090021

P1090033

 

 

On visite ensuite un enorme marché en forme de soucoupe volante. Il est constitue de plusieurs parties distinctes, les vêtements, les bijoux, la bouffe, la restauration. Côté bouffe les stands de fruits font baver, côté restauration on peux acheter des brochettes de poissons, des crêpes, des soupes, des rouleaux de printemps, bref, en s'en met plein la panse. 



 
 

P1090039P1090041P1090043P1090048

 

On finit notre ballade dans un quartier pas vraiment touristique à côté du marché russe. Ici un bordel bien asiatique, des rues étroites, très hautes, des magasins de pièces détachées, des réparateurs de machines à coudre, des cochons laqués, des laveurs de voiture qui s'y mettent à quatre et demontent même fauteuils et portes pour faire briller les belles voitures.

On visite le marché ruse alors que tout le monde s'affaire à fermer boutique. Le marché est sur deux étages. Ca pu, ça se bouscule, il fait sombre. Le marché est immense, les rangées étroites, un vrai labyrinthe.

A la sortie du marché on goute à des graines de lotus et on rencontre un vendeur de jus de canne. Moi qui croyais qu'avec la canne on ne faisait que  du rhum, je savoure un jus trop bon. Il nous fait gouter à des mangues vertes et finit par nous en donner une chacun.

Le soir, au resto, on papotte pas mal de temps avec une dame assez agée. Notamment de la guerre d'Indochine, de la libération du Cambodge (où plutôt de son invasion par les Vietnamiens) , de la corruption qui gangrenne le pays, des richesses naturelles du pays qui partent en Chine, au Vietnam où dans les poches des grandes sociétés américaines et françaises. La discution fait froid dans le dos, surtout quand on sait que les propos de cette femme peuvent l'envoyer en prison (critiquer le régime en place n'est pas très bien vu ici). 

 

P1090049P1090057P1090064P1090067P1090069P1090071

 

 

On commence la journee suivante par la visite du musee Tuol Sleng ou musee du crime genocidaire. Le musee se trouve dans une ancienne ecole qui a servi de prison de 75 a 79. Comme les Nazis, les Kmers rouges tenaient a jour des dossiers sur toutes leur victime, avec photos a leur arrivee et apres les tortures. Beaucoup de photos sont exposees. Quesluqes extraits du reglement du camp. Des objets de tortures aussi...

 

Le musee est assez terrifiant surtout quand on regarde les photos et qu'on remarque qu'on se trouve dans la meme piece que sur le photo, avec les memes fenetres, le meme carrelage... 

 

P1090083P1090084P1090081P1090086P1090087P1090091P1090096P1090099

P1090102

 

Apres, on change d'ambiance et on fait le plein de Buddhas dans l'enceinte du  Palais royal  et de la Pagode d'argent où sont exposés des milliers et des milliers de Buddhas dont le plus impressionnant est en jade.


P1090124P1090138P1090137

P1090139

P1090141

P1090135

P1090136

P1090147

P1090146

P1090148

P1090150

P1090170

P1090160

P1090166

P1090164

P1090165

 

Cote bouffe c'est veau a la broche, soupe noodle, vermicelle, amok de poisson....


P1090175

P1090179

P1090078

P1080973

P1090074

Publié dans Cambodge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> tu m'étonnes que t'as besoin de changer d'air après un truc comme ça ... étouffant ...<br /> bon sinon on venait juste de faire un tour de jardin, magnifique, avec une pleine lune rousse et énorme qui montait au fur et à mesure de notre ballade ... après tout ça ... le joyeux fourbi de<br /> notre jardin et la liste de tout ce que l'on a à faire la dedans ... tes jardins me sembles être entretenus à la loupe ! un gros décallage !!!<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Il m'a semblé voir de la baguette française, étonnant ?<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Il y en a pas mal dans les pays de l'ex-Indochine et ce n'est pas que pour les touristes. Au bord des routes beaucoup de petits bouibouis vendent des sandwichs baguettes viande !<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Que de contrastes dans cet article... terrifiant et beau à la fois. Cà donne à méditer !<br /> <br /> <br />
Répondre