Hong Kong

Publié le par Rico

Ca y est les gars, je suis en Asie ! L'arrivée à Hong Kong s'est bien passée. Un peu avant d'atterrir, on a survolé des ïles inhabitées, pas mal de cargos aussi, mais bon, pas mal les îles....


L'aéroport est décoré de bannières à l'effigie du lapin, année du lapin oblige ! Le passage à l'immigration se fait dans une efficacité toute chinoise. La station de métro de l'aéropport est équipée de chargeurs de téléphone, le métro en lui-même est flambant neuf, il y a la télé qui diffuse les voeux du président accompagné de sa famille et de lapins. On peut régler le volume des enceintes situées sur l'appui tête grace à un bouton situé sur l'appui tête du siège situé devant : ça ne rigole pas ici !


Sur le trajet on peut voir les montagnes qui entourent la ville, on passe près du port (un truc énorme) et on commence à voir pas mal de tours grandissimes... En traversant la station pour changer de métro, je croise des bornes internet gratuite. Certaines publicités sont diffusées sur des écrans LCD au niveau des escalators, la station est propre, le métro est propre...ça change du métro parisien !

 

P1060133

P1060134

P1060299

P1060296P1060288

P1060139

P1060140

P1060290

 

Lorsque je mets le nez dehors, tous les magasins sont fermés, les restos aussi (à part le Macdo) et il n'y a pas grand monde dans la rue. Je ne sais pas trop où dormir. J'ai juste noté une adresse trouvée sur internet : les chambres moins chères de HK. Après avoir trouvé où c'était (47 Patterson ST 3/G : le numéro de la rue, le numéro de l'étage et le côté du batiment), je découvre un dortoir tout simple pour la somme dérisoire de 45 euros....arg !!!


La ville est pleine de contrastes : les vieux immeubles pourris style cage à lapin (...) jouxtent les tours toutes neuves.  Dans toute la ville il y a des panneaux publicitaires accrochés aux facades, les bus sont a deux étages, les tramways tout fins, les taxis un peu old school.

 

P1060146

P1060150

P1060199

P1060202

P1060205

P1060152

P1060161

 

 

Au loin, j'aperçois des mâts de voiliers : je fonce voir ça de plus prêt....Après avoir enfin réussi à traverser la route...ou plutôt l'autoroute, je découvre la marina. Elle est cernée par les routes et les grattes ciel. Les voiliers et les yatchs flambant neufs cotoient les vieux rafiots dont certains sont de véritables maisons flottantes.


Hong Kong est un mélange de modernisme, de traditions, d'organisation, de bordel, de richesses, de pauvreté, un peu compliqué de comprendre quelquechose là dedans...

 

P1060173

P1060174

P1060177

P1060179

 

 (J'essaie de retranscrire au mieux mes impressions en découvrant la ville mais ce n'est pas évident : je savais bien que l'Asie allait être un choc pour le petit européen que je suis mais en fait c'est plus complexe que ça. J'ai eu le temps de m'habituer à l'Amerique Centrale, j'ai apprivoisé la langue espagnole (ce qui n'était pas gagné au départ !!!) et là, après 35 heures de transport, je me retrouve loin de chez moi (aussi bien au niveau du temps que des kilomètres), loin de l'Amérique Centrale....un peu pommé le gars ! Enfin bon continuons !)


Je continue ma ballade. Je croise pas mal de lapines. En France j'aurai cru à un rassemblement de futures mariées mais bon je vous répète : le lapin !

P1060196

P1060162

P1060198

P1060225

P1060231

 

Je me ballade ensuite dans un supermarché. Le plus surprenant pour moi a surement été la poissonnerie où les étals sont des aquariums de poissons, de langoustines et de crevettes (8$ le kilo de crevettes vivantes!). Je visite le marché central où les magasins de tout et de rien cotoient les nombreux magasins de téléphones, et les restaurants typiques. Je continue ma visite par le marché aux fleurs, le marché aux oiseaux, un marché de bouffe, un marché de fringues où on peut trouver des faux sacs "Louis Vuitton", des faux parfums, des vrais tee-shirt "I Love Hong Kong",des tee-shirt "Bruce Lee", des strings, des soutiens gorges, et toujours et encore, des pochettes I Phone.


Après cette journée à errer dans les rues de la ville je squatte un cybercafé. L'ambiance est  bruyante, certains se contentent d'écouter de la musique, d'autres de surfer sur le net, mais la majorité s'adonnent au sport local : les jeux vidéos. Tout ca pendant un magnifique festival de rôts : en Chine, roter en public n'est pas vraiment dérangeant, c'est bon pour la santé !


En sortant du cybercafé, je m'étonne qu'il fasse encore jour...ah non ! il fait encore nuit sauf qu'avec tout l'éclairage, les panneaux publicitaires et autres néons, on se croirait en plein jour. Les rues sont bondées de monde :  ça change de l'Amérique du sud où après 7h du soir, il fait tout noir et les villes sont désertes ! Ici le monde il y a en a partout. Certains sont même assis sur le trottoir à regarder la télé sur écran géant. C'est trop pour moi, je vais me coucher !

 

P1060284

P1060187

P1060188

P1060194

P1060220P1060215

P1060222

P1060217

P1060233

 

Au programme ce matin, c'est petit déjeuner vitaminé et promenade dans les hauteurs de la ville. Le petit déjeuner est composé d'un fruit du dragon, d'une mangue et de quelques sapotes.


Au pays du soleil levant, les habitants n'ont pas pour habitude de se lever très tôt. Il est 8h30, les magasins sont fermés, les ordinateurs de l'hotel éteints...Dans le métro je comptais voir les Chinois courrir comme des fous vers leur travail, mais non, ils sont tranquilles, c'est moi, en bon parisien, qui gagne le sprint !


Je commence ma ballade au milieu des beaux grattes-ciel tout propres. Je suis un peu dégouté car je n'ai pas réussi à me réveiller assez tôt pour profiter d'une bonne visibilité.  Arrivé en haut de la ville, la visibilité est nulle à cause de la pollution géante qui entoure HK. On n'aperçoit qu'1/100ème de la ville, le reste est dans un brouillard épais.

 

D'en haut, on pourrait avoir la connerie de dire : "ça pourrait être une belle ville sans toute cette pollution". N'importe quoi ouais ! Le port avec ses cargos et ses paquebots à touristes, les grattes-ciel et toutes les constructions alentours, les climatiseurs en abondance, les chauffages, les voitures, la surconsommation de merde...D'en haut c'est vraiment triste ! Le seul bon point c'est que du coup les plus riches, avides de croissance à tout va, sont au premières loges pour admirer toute cette pollution. Des villas perchées sur la colline aux tours monumentales aussi luxueuses les unes que les autres, ouvrir la fenêtre doit être synonyme d'un bon coup de grisou !

 

En revanche, avec un peu d'imagination, on peut se dire que l'endroit devait vraiment être sublime avant, avec ses îles, ses plages, ses montagnes, sa jungle, l'eau en abondance....WAOUH !


Je profite tout de même du grand parc que constitue cette montagne pour me ballader au vert. La parcours au milieu de la végétation est reposant, l'ambiance est calme, la population passe de la bourgeoise qui affine ses jambes pendant sa séance de footing aux promeneuses de chiens et de poussettes...Je descends jusqu'au zoo (gratuit). Les zoos ne sont pas vraiment ma grande spécialité mais il faut dire qu'ils savent y faire ici : le zoo est superbement entretenu, je ne sais pas si c'est leur expérience dans le domaine ou le climat qui fait ça ,mais les animaux, notamment les singes gambadent comme des gosses dans leur cages (...), avec, souvent, des petits dans les bras. Les oiseaux sont magnifiques. Je vois un perroquet bleu et jaune, des canards qui feraient palir nos jolis colverts...enfin bon, ça reste un zoo et j'ai un avion à prendre !


Avant de reprendre mes affaires à l'hôtel, je passe acheter deux trois trucs à bouffer au supermarché. Ayant toujours un peu de mal à ne pas mélanger anglais et espagnol, je demande à la serveurse une part de gateau...elle me réponde aussi sec en espagnol et elle commence à se marrer ! En fait, elle et sa collègue viennent des Philippines et parlent un peu espagnol. Quand je leur dit que je pars là-bas trois heures après, elles deviennent toutes folles et commencent à brayer dans le magasin à coup de adios amigo et de buen viaje, en rigolant. Mon premier contact avec les Philippines commence bien !

 

P1060239

P1060240

P1060245

P1060247

 

P1060248

P1060251

P1060260

P1060269

P1060266

P1060267

P1060274

P1060281

Publié dans Hong Kong

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y

salut les nénés je vais voir andré ce soir pour votre probleme a plut bisous


Répondre
F

Salut Amigo, en escale à HK. Passe le bonjour aux Chinois. Au fait ca fait quoi d'avoir la tête à l'envers? T'as des chaussures spéciales? Je suis content de voir que tout va bien, tu nous en fait
voir de toutes les couleurs, pourvu que ca dure... Au rythme ou ca va, t'auras bientôt plus de cheveux sur le caillou. Fais gaffe quand même. A plus François


Répondre
R


Ca fait plaisir d'avoir des news camarade !


Ben je deviens tout rouge a force d'avoir tout le sang qui monte au cerveau...en plus ca me fait reflechir deux fois moins vite !


 


Pour les cheuveux ils poussent tellement vite que je vais devoir prevoir un budget coiffeuse !


 


Bisous a la famille...



D

un truc de fou ce HK ! le choc est bien brutal en effet ! à plus blond lapin !


Répondre
L

mmmiiiaaaaooowwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww! couic! dans la gamelle! bon app.


Répondre
D

Eh bien, non détrompes-toi je suis devenu sage et responsable maintenant. Je me couche tôt et bois de la tisane.. Enfin, pas tous les soirs je dois bien le reconnaître ;-)


Répondre