Haputale

Publié le par Rico

Après avoir randonné sur les rails de train, on décide de prendre le train en marche, direction Haputale. On voyage au milieu des plantations de thé sous un soleil splendide. Arrivé à la gare d'Haputale, on se retrouve plongés dans le brouillard.

 

DSC01517

DSC01523

DSC01530

DSC01533

DSC01546

DSC01554

DSC01563

DSC01565

DSC01567

 

Les hôtels du centre sont bruyants (encore une fois à cause des travaux), je pars à la recherche d'un hôtel plus tranquille. En chemin, je me fais inviter à boire le thé. Je fais la connaissance de toute la famille, et des histoires de famille. L'ainée est enceinte de huit mois, son mari en prison car il s'est battu. Si la famille donne 30 euros aux poiliciers, ils le relachent. Le père casse des pierre toute la journée, du coup, le soir il a mal au dos et est fatigué. La cadette de la famille fête son anniversaire le lendemain, je lui promet de revenir...

 

Je trouve une petite guest ouse familiale, conseillée par une suisse rencontrée à Sulawesi (magnifique petit mot dans le book de l'hôtel ma fille !). La vue donne sur les plantations de thé. L'hôtel est ouvert depuis les années 70, le propriétaire est fin connaisseur des pierres précieuse, il nous fait découvrir topase, oeil de chat, safir....

 

 

DSC01670

DSC01720

DSC01665

DSC01668

DSC01570

DSC01573

 

 

On commence la découverte du coin par la visite d'une usine de thé. On fait d'abord un bref tour du village. Le temple Hindoue (la plupart des travailleurs ici sont Tamouls), la garderie, jusqu'à ce que les enfants nous demande de les prendre en photo. Un des parents vient ensuite nous voir, nous donne son adresse et nous demande de lui envoyer les photos. Le mec qui nous fait la visite parle super vite, on y comprend pas grand chose. ce n'est pas très grave, l'important c'est la dégustation de thé n'est ce pas ?

 

A la fin de la visite, on s'arrête dans une pièce qui sert au personnel de noter le thé. Une théière, des tasses, du thé agrémentent la pièce...La visite se termine là, sans même une seule goutte de thé : quel radin ce Sir Lipton !

 

 

DSC01583

DSC01626

DSC01584DSC01590DSC01587

DSC01593DSC01595DSC01597

 

Le temps est très brumeux, on change nos plants : ça ne sert à rien de marcher tout en haut pour avoir la tête dans les nuages, on se rend à un autre village Tamouls.  Ici, c'est la même, les gens nous demande de les prendre en photo. J'en profite pour faire une petite vidéo des petits 'qui disent oui'. Au Sri Lanka, les gens disent oui en remuant la tête !!!

 

On traverse des plantations de thé, on croise des ramasseurs et des gens qui cultivent les nombreux potagers alentours qui fournissent salades, poireaux, oignons et carrottes aux villages.

 

DSC01602DSC01606DSC01607

DSC01660

 

 

 

 

 

DSC01658

DSC01622

DSC01624

DSC01625

DSC01647

DSC01651

DSC01649

DSC01650

DSC01654

DSC01655

 

 


 

 

DSC01627

DSC01639DSC01641DSC01642DSC01643DSC01645

DSC01600

 

 

                                                                   ---------------------------------------------------------------- 

 

Le deuxième jour, on croise des femmes qui se lavent au milieu des plantations et font sécher leur linge sèche sur les plants de thé. On chasse les chiens (qui suivent nos sacs à dos plein de gateaux) à coup de cailloux avant de manger des rotis épicés à souhait !!!

 

 

DSC01678

DSC01723

DSC01682

DSC01685

DSC01680

DSC01694

DSC01700

DSC01702

DSC01717

DSC01705

 

Publié dans Sri Lanka

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

pas mal les sacs à tétards ! de beaux potagers bien ordonnés !


Répondre