Cahuita

Publié le par Rico

Ce matin on se réveille à 5h pour aller visiter le Parc National de Cahuita. Sur le chemin qui mène au parc, on voit des vautours, des toucans et un singe capuccin pas vraiment timide.

 P1040912

P1040913

 

On se retrouve seul dans le parc. Dès le début, on remarque que les animaux, à la recherche de nourriture, sont nombreux, s'observent facilement et ne sont pas farouches. Bibi en fera l'expérience en marchant sur un serpent noir...

  

Avec ses oreilles surdéveloppées, Lilia débusque un grand pic vert. Avec mes lunettes surpuissantes, je trouve une sauterelle feuille. Avec son odorat binasal, Bibi reniffle des mini-grenouilles marron. On fait la course avec des Bernard Lhermitte géants pendant que les sternes à gros sourcils font la sieste avec des frégates.

 

 

 

 

P1030638

P1040920

P1040917

P1040940

P1040951

 

On découvre ensuite une plage magnifique qui invite à une bonne baignade. La plage est déserte, à part un singe capuccin et un raton laveur qui veulent fouiner dans nos affaires !

 

P1040972P1040974

P1040977

P1040993P1040984

P1040985

P1040987

 

 

 

 

   P1050009

 

Lilia trouve un scolopandre et un lézard marron violet et noir, pendant que j'observe un papillon à deux étages. Il y a également beaucoup de lézards vert-marron.



Sur le chemin du retour, Lilia se fait agresser par un singe qui veut lui piquer ses chewing gum.



Comme à l'aller, on doit traverser les deux petits rio. Dès le premier rio, après une vague malheureuse, je me retrouve les pieds dans l'eau. Lili, quant à elle, adopte une nouvelle technique de traversée !

 

SAM 0641SAM 0643

On croise un guide qui nous montre un serpent jaune bien vénéneux. 


P1050010

P1050013

P1050037

   

 


 
 A la fin du sentier, enfin, on arrive à trouver un paresseux perché sur un arbre avec son bébé. A la façon de se déplacer, il est clair que le paresseux mérite bien son nom. On reste un bon moment à le regarder manger des feuilles et se déplacer à vitesse mini V dans les arbres : on est trop content de finir la ballade sur cette belle découverte !

 

 

 

 

Le soir, à notre cabinas, nos voisins sont : une dizaine de singes hurleurs ainsi que deux ratons laveurs ! 

Publié dans Costa Rica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
W
<br /> il est trop fort ce rico en regardant le blog, j'ai l'impression dy etre !!<br /> biz a tous les fans<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Quel bonheur de découvrir votre blog ! En effet, la vie a l'air d'être belle au Costa Rica...Profitez-en bien les copains ! Grosses bises !<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Salut parain,<br /> ton paresseux est tellement lent que Noé et moi nous avon<br /> bailler.<br /> J'ador le serpen jaune<br /> etton raton laveur.<br /> biiiiiiiiiz parain.<br /> Nina<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> le pouvoir secret du parresseux > reussir a faire plonger toute une famille dans un sommeil profond, profond, profoooond,........ron ron ron<br /> <br /> <br /> Tres sympa le raton laveur, il a meme lave mon masque de plongee !<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> ouaah! moi qui ne connaissais en paresseux que SID de l'âge de glace je suis subjuguée par la lenteur de cet animal. D'ailleurs en plus d'être lent,il est vraiment soporifique car je n'ai qu'une<br /> hâte : plonger dans mon lit.<br /> sinon encore une fois : superbes tes photos!! et tes vidéos!!<br /> biz et plonger dans l'eau chaude pour nous: mamamia!!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> quel t°c fait-il ... parce que ça à l'air dur la vie là-bas quand même, alors si en plus il fait trop chaud, pfouf !<br /> j'ai hâte de montrer tout ça à Leïla ... elle va être folle !<br /> bizzzzzzzzzzzz à vous 3<br /> super la technique d'agrip'arbre, quel corps à corps avec la nature ...<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Il pleut il mouille, cest  la fete a la grenouille<br /> <br /> <br /> rouge la grenouille et veneneuse comme pas deux !<br /> <br /> <br /> <br />